Au revoir instagram

Réfléchir à notre rapport à l'image et la construction de notre identité, à la surconsommation et au manque de profondeur, au souhait de plaire qui se confronte à une quête d'authenticité et à la nature de nos peurs sur le fait même d'exister. 

Voilà une partie des réflexions qui m'ont amené à me retirer d'instagram et à concocter un petit bouquet final agrémenté d'une composition électronique originale créée en 2013.

 

Fusoosh Xavier Kaeser Ruben Ahmad Brainstorm berne 2021

FUSOOSH! – Brainstorm

Une journée en forêt à Berne avec Adrien Kaeser à cueillir des images méticuleusement improvisées d'une panoplie d'animaux talentueux.

Les biches ont tendu l'oreille et tapoté du sabot sur les grooves des musiciens de FUSOOSH! qui nous ont offert des concerts magiques emballés dans l'acoustique sublime de cette forêt.

Vous pouvez faire plaisir à vos oreilles et découvrir quelques autres compositions des membres de FUSOOSH! 
ici.


 

Vin, soleil et caractère

L'avez-vous aperçue? Corinne et ses billes?

Elle apparait pourtant quelques secondes, au fond, parmi d'autres éléments de décors créés pour un petit film de présentation de la ville de Sierre.

 

C'est toute une flopée de repérages, 
de dessins, d'expérimentations, de fabrications et de mécaniques que nous avons menés pour ce court métrage.

Et tout ça, ça nous a permis de raconter Sierre à notre façon.

C'est un projet signé Simon César Forclaz, Claire Forclaz, Samuel Devantéry et moi-même, avec Thierry Epiney à la composition musicale, Tara Matthey aux costumes, Jean-Luc Borgeat comme acteur principal et tant de sierroises et sierrois qui se sont investis et qui ont bien rigolé avec nous.

Corinne et ses bille Vin soleil et caractère Sierre 2021 Ruben Ahmad Simon Forclaz
 
Persona Ruben Ahmad stop motion 2021 Sierre image mannequin bois univers

Persona

Voici mon premier projet de stop motion réalisé en 2021.

Il explore une thématique encore trop méconnue du personnage social que nous fabriquons en tant qu'être humain et qui, bien souvent, nous empêche de ressentir tout ce qui nous est transmis par l'univers.

C'était un réel plaisir de traduire des réflexions en modelant un personnage, en lui donnant vie et mouvement au travers d'une animation image par image, en jouant avec des effets de cadrage, en composant une bande sonore qui accompagne le sens de l'image et tout ça évidemment en lui laissant assez d'espace pour qu'il puisse raconter ce qu'il a besoin par lui-même.